SUR LA ROUTE DE NABEUL

Une partie de chkoba dans le quartier de nannou

Avant d'arriver chez Nannou, le nattier,  nous aimons nous  arrêter dans un café que nous adorons pour son ambiance.
Un café typiquement tunisien où la majorité des clients est constituée de retraités qui s'y retrouvent quotidiennement pour jouer à la chkoba et passer du bon temps entre amis.
La chkoba est un jeu de cartes introduit en Tunisie par les italiens il y a bien des années. Depuis, le jeu a été bien "tunisifié" et est devenu le jeu de carte le plus populaire. Il se joue en famille à la maison ou entre amis dans les cafés dans une ambiance très méditerranéenne où l'on crie et tape fort sur la table. A chaque passage au café, on ressent la même énergie et la même chaleur qui nous chargent de bonnes ondes.
A la découverte d'une scène de vie typiquement tunisienne: une partie de de Chkoba  ! 

Le Smar est le jonc qui est cueilli dans les marais, au nord de la Tunisie. Une fois le jonc cueilli, on l'étale et on le laisse sécher au soleil pendant 15 jours. Puis on le retourne sur l'autre côté pour qu'il sèche encore 10 autres jours. Ensuite on le trompe dans l'eau et on le laisse reposer 15 jours afin de pouvoir le travailler. Une fois le processus de préparation terminé, le jonc est alors soigneusement sélectionné. Le jonc foncé est destiné à être teint. C'est l'une des étapes les plus importante... 
Après avoir sélectionné et teint le jonc, on le tisse sur un métier à tisser horizontal à même le sol. 
Pour réaliser un panier il faut une journée de travail mais entre la récolte du Smar, le séchage et le tissage plus d'un mois s'écoule. 
Ci dessous une vidéo tournée avec Nannou et Ali dans leur atelier à Nabeul où on les retrouve entrain de tisser.